Quelle représentation des très pauvres?

Pour se faire entendre, pour défendre leurs droits, les hommes se mettent ensemble, créent des groupes : associations, syndicats, corporations... Ce sont des espaces que peu de personnes connaissant la misère fréquentent. Elles ne sont quasiment pas représentées. La participation citoyenne des très pauvres passe pourtant par l'ouverture de tels espaces. Cela demande d'autres manières de faire, pour que les voix se libèrent, et que les oreilles de chacun entendent ce qu'ils ont à dire.