De son quartier à l'ONU

C'est en se rencontrant qu'on bâtit le monde

Vidéo publiée le

C'est en se rencontrant qu'on bâtit le monde

Genève, 2009. Des enfants issus du réseau Tapori (tapori.org) et des adultes vivant dans la grande pauvreté, venant du Nord et du Sud, ont engagé un dialogue aux Nations Unies, en tant que partenaires actifs, sur les questions auxquelles le monde doit faire face, des droits de l’homme à l’extrême pauvreté, en passant par les questions environnementaleS et de la paix à construire.
25 enfants et 15 adultes venant de Bolivie, du Burkina Faso, de la République démocratique du Congo, de France, d’Haïti, d’Irlande, des Philippines, de Pologne, de l'Ile Maurice, de Suisse et des États-Unis d'Amérique ont parlé au nom de ceux et celles du monde entier qui, par-delà la diversité de leurs expériences respectives, partagent la même histoire commune du refus de la misère.
Cette rencontre avec les responsables du Haut Commissariat aux droits de l’homme doit permettre d'influer sur les décisions des futures mises en œuvre de politiques, notamment dans le cadre des Objectifs du Millénaire des Nations-Unies.