Coopérer et être partenaire des personnes vivant la pauvreté

Montréal, une loi suivie avec les personnes vivant la grande pauvreté

Vidéo publiée le

Montréal, une loi suivie avec les personnes vivant la grande pauvreté

 Voici une expérience unique au Québec. Une loi votée pour lutter contre la pauvreté est évaluée et suivie avec des personnes qui vivent elles-mêmes cette situation, dans un cadre officiel.

On estime pourtant que 10 % des québécois ne couvrent pas leurs besoins de base. Le cumul des précarités, les discriminations, les préjugés et le manque de reconnaissance rendent leur vie impossible. Face à ce constat, des personnes de tous milieux et des organismes communautaires se sont regroupés dans une vaste mobilisation citoyenne pour former le Collectif pour un Québec sans Pauvreté. Le Mouvement ATD Quart Monde s'est impliqué dans ce Collectif dès sa création et a contribué à une de ses idées fondatrices : s'appuyer systématiquement sur l'expérience des personnes en situation de pauvreté pour élaborer ses revendications.

Ce combat a permis en 2002 l'adoption d'une loi qui oblige le gouvernement du Québec à mettre en place une politique active de lutte contre la pauvreté. Dans le cadre de cette loi, un comité consultatif a été créé. Il se compose de 15 personnes qui représentent la société civile. Il rend des avis et soumet des recommandations au gouvernement. Il reprend une idée forte impulsée par le collectif : prendre en compte l'avis des personnes en situation de pauvreté dans les décisions qui les concernent.