Acteurs de changement

Nous pouvons parler mais serons - nous entendus?

Vidéo publiée le

Nous pouvons parler mais serons - nous entendus?

Mme Ratjanee Saychana travaille dans la mise en place de projets pour l’amélioration des communautés depuis 1996. Elle a approfondi les liens avec les leaders de huit communautés afin que soient mis en place de groupes d’épargne collectifs. L’objectif est de permettre à ses membres de bénéficier des différents programmes du gouvernement dans l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres en milieu urbain ou en milieu rural. Depuis 2001, elle est soutenue par la responsable de Community Organisation Development Institute (Codi), le principal organisme sous l’égide du Ministère du Développement social et de la sécurité des personnes de Thaïlande. Ses compétences et son engagement ont été reconnu, elle a eu les moyens financiers dans la mise en place de projets de réhabilitation de l’habitat dans des communautés pauvres de Sisaket.

Son travail est et reste difficile, car elle doit bâtir conjointement des partenariats à différents niveaux avec les leaders des communautés et les autorités locales. Le système de relations sociales du type patronage encore très fort dans les pays d’Asie du sud-est, peut-être parfois un obstacle aux relations équitables entre les leaders et certaines familles de leur communauté. Car l’autorité des leaders et leur pouvoir ne permettent pas toujours aux familles les plus pauvres et exclues d’avoir accès à ces programmes.

 Ainsi Mme Ratjanee disait lors d’une interview :

 «L’argent n’est qu’un élément dans le développement des projets dans les communautés pauvres. C'est un défi de travailler conjointement avec les autorités locales dans la mise place concrète de ces projets avec les familles pauvres directement concernées par ces projets. C’est encore plus un défi quand vous connaissez combien leur vie est difficile et combien elles sont abusées voir exploitées. Les pauvres sont sans voix, sans pouvoir parce qu’ils ne représentent rien pour ceux qui ont un pouvoir sur eux. »